Résumé semaine 08/2019

Le rapport USDA des exports hebdomadaires US des 6 dernières semaines a vécu!

Dollar : Stable

- 18/02 - 1,00€ = 1,1313$ --> 25/02 - 1,00€ = 1,1355$

Protéine : Volatile

Les cours du soja donnent l'impression d'être stables sur la photo des prix d'une semaine à l'autre. Ils sont simplement revenus sur le même niveau après une semaine volatile. Le début de semaine a vu les cours baisser pour ensuite s'offrir un rebond juste avant le rapport USDA. Les exports hebdomadaires des 6 dernières semaines se sont finalement affichés à 6,53 Mt sur 2018/2019 et 0,38 Mt sur 2019/2020. Le marché s'en accommodera. Le rapport étant "digéré", les traders attendent surtout la fumée blanche de l'accord des négociations sino-américaines pour s'enthousiasmer. A suivre...

Céréales : Variable

Blé

Contrairement au blé européen qui est "stable", le blé US a connu une forte déprime durant la semaine écoulée. Ses cours sont repassés sous les 5,00 $/bu sur la position Mars 2019. Le fait d'avoir une nouvelle fois loupé une affaire avec l'Egypte a pesé sur les cours et les exports hebdomadaires de 3,57 Mt sur 2018/2019 et 0,24 Mt sur 2019/2020 n'y ont rien changé. L'Egypte a acheté 360.000t de blé dont la France est le grand bénéficiaire avec 180.000t vendues et ensuite la Russie, l'Ukraine et la Roumanie pour chacun 60.000t.

La Direction Générale Fiscalité et Union Douanière (DG TAXUD) a publié le 18 février 2019 un suivi des flux physiques des exports de céréales actualisé. Le cumul des exportations renseigné est de 10,65 Mt en blé tendre (10,12 Mt semaine dernière), de 3,01 Mt en orges (2,99 Mt) et de 1,25 Mt en maïs (1,21 Mt). A l'importation, la DG TAXUD a affiché 3,21 Mt de blé tendre (3,16 Mt semaine dernière) et 15,55 Mt de maïs (15,06 Mt).

Maïs

Le maïs n'a pas connu de forte évolution sur la semaine écoulée. Après une faiblesse en début de semaine, ses cours US sont revenus sur le même niveau. Les exports hebdomadaires publiés vendredi pour les 6 dernières semaines ont affiché 6,06 Mt sur 2018/2019 et 0,03 Mt sur 2019/2020.

Déshydratés : Indécis

Le marché de la pulpe de betteraves reste indécis avec d'un part des producteurs qui manquent de certitudes sur la localisation de leurs stocks et d'autre part une demande faiblarde.